Conseil Formation Accompagnement

Halte là dispersion !

Suite de mon défi ikigaï !

Je t’avoue que je ne poste pas toutes les avancées. C’est une aventure quotidienne ! Et oui, ça souffle !

Je vais plutôt faire un article récapitulatif par mois (et je vais poster quelques billets sur Instagram, facebook, linkedin). L’idée étant de ne pas disperser mon énergie (une des clés !). Tout en restant en contact avec la chère communauté de La Spirale des possibles.

A propos de dispersion, c’est une des ennemies de l’Ikigaï chercheuse!

Je peux m’enthousiasmer pour les projets des autres, scroller sur les réseaux (oui, moi aussi, je n’échappe pas à l’addiction), me passionner pour une nouvelle cause ou un nouvel outil (mon côté exploratrice…)…

Bref, je me dispeeeerse, je m’épuise avec un agenda qui semble vivant et se remplit tout seul.

Alors, la première étape est de se centrer !

Prends ton agenda et mets-y de l’espace.

Oui, ça peut faire flipper (surtout si tu es entrepreneure) mais ça marche. Et active une des actions suivantes : marcher, méditer, faire du yoga, courir, nager, jardiner, danser, cuisiner, dessiner.

Il y a quelque chose autour de la valeur Corporéïté ! #valeursémergentes #OlivierFrérot

En gros, passe du temps seul.e avec toi, gratuitement, sans objectif (vade retro rationalisation !!!). J’en causais déjà dans cet article…

https://la-spirale-des-possibles.fr/miracle-morning-adaptation-speciale-maman-entrepreneure/

Mes techniques ? Marche, yoga, méditation et vidage d’agenda régulier avec la matrice d’Eisenhower ( j’y reviendrai).

 Et de la bienveillance quand ça dérape. Tu n’es pas un robot ! 😉

Quelques minutes par jour peuvent suffire à clarifier et à te connecter à ta boussole intérieure.

Note dans ton cahier les pratiques qui te viennent spontanément.

 

Qu'est-ce qui attise ta curiosité ?

J’ai parlé du côté « ombre » de ma personnalité exploratrice, il y a aussi un côté « lumière » !

C’est la curiosité intellectuelle ! C’est ce qui va te connecter à ta créativité. Nous créons chaque jour de notre vie. On peut aussi co-créer.

Et souvent, tout commence par ce petit éclat de curiosité qui peut ensuite d’amener à vivre des moments de flow, créer un projet vibrant, rencontrer des co-créateurs, générer de l’abondance, etc…

Alors, qu’est-ce qui me rend curieus.e en ce moment?

  • L’avenir de La Spirale des possibles et ses prochaines étapes
  • Comment plus travailler sur mon territoire?
  • Ecrire mon livre sur lien entre écologie, néo-chamanisme et rituels de développement personnel
  • Savoir comment je vais le financer et l’éditer?
  • Comment l’abondance va-t-elle se manifester à moi dans le prochain mois ?
  • Que planter dans mon jardin?
  • Comment mettre encore plus d’écologie dans ma vie ?
  • Quel chemin va me montrer mon prochain rêve éveillé ?
  • Comment générer de nouvelles co-créations pleines de joie ?
  • Hâte de découvrir ma prochaine formation en CNV.
  • Qui va venir aux prochains Vortex ?…

Je m’arrête là parce que bon, attention à la dispersion (ah, ah 😉 ).

Je te propose de lister 5 domaines qui attisent ta curiosité et de les noter dans ton cahier. A coté, tu peux voir mon précieux cahier d’ikigaï chercheuse (j’adore les beaux cahiers…).

Petits pas et célébration au quotidien

Faire des petits pas, philosophie Kaizen et tutti quanti…  Ou « découper l’éléphant en morceaux » comme le dit Christie Vanbremeersch p 43 de son livre Trouver son ikigaï, vivre de ce qui nous passionne

La vision, c’est top, tu l’as trouvé, célébration ! Lorsque tu y penses, tout vibre de joie ? Parfait !

Maintenant, il s’agit de découper ton projet en petites actions et objectifs et de créer une forme de constance.

Pour tout de dire, c’est comme ça que j’ai pu soutenir mon doctorat en 3 ans et demi (alors que je voyais des personnes galérer depuis 6 ans #compassion).

Je me suis retrouvée confrontée à l’épuisement (aaah, nos chères limites si apprenantes) et je me suis donnée un cadre : pas de travail en soirée, ma journée de travail s’arrête à 19h, j’écris 1 heure par jour à minima…).

J’ai été confrontée deux fois dans ma vie à l’épuisement professionnel. Heureusement, pas de burn out.

Mais je dois avouer que de plus pouvoir rentrer dans la pièce où il y avait mon ordinateur sans faire une crise d’angoisse ou ne pas pouvoir me lever de mon lit (grave flippant!!!) parce que le corps ne répond plus ont été des signaux d’alarme suffisamment puissants pour que je me pose des questions.

Maintenant, dès que je sens les alertes du corps, j’écoute. Il peut y avoir des zones rouges et je fais en sorte qu’elles soient qu’exceptionnelles. #jenesuispasunrobot

Donc : 1 visio kiffante, 2 petits pas récurrents, 3 ritualiser en fonction de ce qui est juste pour soi.

Connecter son monde intérieur

Comment aligner tout ça ? Comment commencer ? Tu peux te mettre en posture de voir par quoi tu es appelé.

Qu’est ce qui m’appelle (sans passer par la case « mental stratège »)?

Poses-toi les questions et intentions à un moment de calme, de réceptivité (juste avant de t’endormir par exemple) et écoute les réponses/synchronicités qui surviennent.

C’est aussi là que rendre un visite à ton monde intérieur en rêvant avec La Spirale des possibles, peut être très très éclairant, facilitant pour te permettre de passer à l’action de manière alignée.

Tu trouveras des éléments concrets sur « comment ça se passe » ici :

https://la-spirale-des-possibles.fr/accompagnement-reve-eveille/

Je te laisse aussi découvrir le témoignage vidéo de Dorte de Duodoux, (une ikigaï chercheuse de choc) sur les bénéfices d’un Cycle de rêves.

Car rien ne vaut mieux que l’expérience vécue. 😉

Alors, tu continues ton défi ikigaï ?

Contacte-moi pour une séance découverte ici :https://la-spirale-des-possibles.fr/contact/

Et partage tes ressentis, avancées, découvertes en commentaire ou par mail!

Reçois ton premier outil de clarification gratuitement

Je te propose de faire un pas dans le changement avec ton premier outil entièrement gratuit que tu peux recevoir dès maintenant.

*Vos informations resterons confidentielles.

Inscris-toi