Conseil Formation Accompagnement

Une danse étrange

Dans l’article précédent, je te parlais de « toucher le fond » et de l’incroyable et destabilisante  richesse de notre monde intérieur (psyché, inconscient personnel et collectif…).

https://la-spirale-des-possibles.fr/le-jour-ou-jai-touche-le-fond/

 

La face cachée de l’Iceberg a beaucoup d’importance.

Comme je te le disais : nous humains, sommes des êtres de récit, de symboles et de
ressentis. C’est à la fois fabuleusement riche et parfois flippant.
Mais, c’est comme ça, pour trouver son chemin dans le chaos du monde,
nous nous structurons sur des récits, des mythes qui nous expliquent ce
que nous rencontrons…

Et cela se stocke dans notre monde intérieur, notre inconscient personnel et collectif.

Donc, lorsque j’interagis avec mon environnement, c’est souvent autour d’échanges que je ne maitrise pas. Nos inconscients se parlent, échangent au delà de notre rationalité.

Je voulais revenir sur cette notion d’effondrement que l’on peut ressentir et qui est anxiogène, difficile à vire et à assumer. J’ai découvert un élément qui a modifié ma vision (négative, il faut bien le dire) de cette phase. Cette prise de conscience m’aide beaucoup dans mes accompagnements au changement :

Avoir le sentiment de chuter, se sentir désespéré est en réalité une phase importante du changement de comportement…

Je t’explique :

Les chercheurs en addictologie ont beaucoup à nous dire sur les modifications de comportements ancrés profondément dans la psyché des personnes.

L’approche de Prochaska et DiClemente sur l’addiction au tabac est éclairante à ce sujet. Merci à Lara Mang-Joubert de Changement Vivant de m’avoir fait découvrir cette approche.

Lorsque je décide de changer parce que j’identifie que ce que je fais ne me convient pas pour de multiples raisons très rationnelles (santé, bien-être…), je suis souvent passé par une phase  de non conscience (ce n’est pas mon monde/ça n’existe pas/précontemplation)…

Puis j’ai entamé un espace de prise de conscience,  un moment où les choses j’ai commencé à me questionner (ça existe/j’observe/contemplation)…

Ensuite, c’est le déclic.  Je me lance, j’affirme, je tente ! Je passe à l’action.

Et bien, c’est là, en général que je rétrograde  après un moment car modifier un comportement est difficile. Celui-ci est ancré dans nos autoroutes neuronales. Nos habitudes sont confortables, dans une certaine mesure.

Et nous sommes tout simplement partis dans un processus d’apprentissage par essais/erreurs. 

 Pour  ancrer cette nouveauté, il va falloir la répéter puis l’abandonner pour la reprendre… Oui, comme les enfants.  😉

Jusqu’à un moment où il y a aura une intégration et que ce nouveau comportement sera juste normal…

 

qui nécessite du temps...

Cela explique notamment les intentions vertueuses de début d’année qui sont vite oubliées (avec une pointe ou beaucoup de culpabilité).

Je vais passer au zéro déchet, je me mets au vélo etc, etc…

Alors, stop à la culpabilisation, changer un comportement même si on en envie, est un processus qui nécessite des aller-retours, du temps et des encouragements (de la bienveillance, quoi !).

C’est pour ça que j’ai eu envie de mettre cet escargot en photo.  😉

C’est aussi pour cela que l’accompagnement a son importance et aussi la célébration des petits pas ! Sans oublier les témoignages, les échanges avec ceux qui font ou ont fait le même chemin.

Forcer un changement de comportement sous la peur ou l’injonction autoritaire fonctionne uniquement à court terme.

Cela installe souvent des stratégies qui vont à l’opposé…

Il est tout d’abord nécessaire de trouver du sens à ce changement puis d’installer des routines.

Et avant tout comprendre les besoins des personnes (et les tiens) en installant de la communication et de la confiance sur un pied d’égalité (on peut aussi parler d’horizontalité).

C’est là que la Communication Non Violente peut aussi aider…

C’est long et contraignant me dis-tu ?

Pourtant, étant donné ce qui se joue dans les changements de comportements, il me semble que prendre ce temps est une piste qui peut avoir du sens : qu’en penses-tu ?

N’hésite-pas à me contacter pour échanger sur ce sujet passionnant qu’est le changement ou en savoir plus sur les accompagnements au changement de La Spirale des possibles…

Reçois ton premier outil de clarification gratuitement

Je te propose de faire un pas dans le changement avec ton premier outil entièrement gratuit que tu peux recevoir dès maintenant.

*Vos informations resterons confidentielles.

Inscris-toi